Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Les comptes de groupe en France (1929-1985)

Origines, enjeux et pratiques de la consolidation des comptes

Dans un contexte de crise financière sans précédent, cet ouvrage permet de mieux comprendre la technique de la consolidation des comptes et ses implications. L’approche de Didier Bensadon, technique et historique, s’appuie sur une documentation abondante et des entretiens. Étudiants, praticiens et chercheurs trouveront ici matière à réflexion sur les dispositifs de gestion qui structurent nos sociétés.

Avec une préface de Yannick Lemarchand et une postface de Robert Mazars.

2010

Didier Bensadon

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Économie et gestion
Histoire | Histoire économique

Collection : Des sociétés

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 352 p.

ISBN : 978-2-7535-0895-8

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Yannick Lemarchand

  • Contexte économique favorable et environnement institutionnel peu propice à l’introduction de la consolidation des comptes en France (1929-1945)

L’introduction de la consolidation des comptes en France (1945-1968)

  • La prise de conscience des enjeux de la consolidation des comptes par la profession comptable libérale durant les années 1950
  • La pratique de la consolidation des comptes par les groupes français (1959-1968) : l’Allobroge, la Compagnie française des pétroles et Pechiney
  • Le rôle du législateur du Conseil national de la comptabilité et de la Commission des opérations de Bourse (1965-1968)

La diffusion de la consolidation des comptes en France (1968-1985)

  • Les congrès, les revues comptables professionnelles et l’enseignement comme vecteurs de diffusion (1968-1985)
  • L’institutionnalisation de la consolidation des comptes chez PUK (1971-1982)
  • Le mouvement législatif en faveur de la diffusion de la consolidation des comptes (1974-1985)

Postface de Robert Mazars

Didier Bensadon, agrégé d’économie-gestion et docteur en sciences de gestion, est maître de conférences à l’université Paris-Dauphine. Sa double formation en gestion et en histoire l’a conduit à effectuer des recherches sur l’histoire des savoirs et des pratiques comptables. Il est chercheur au sein de Dauphine Recherches en Management UMR CNRS 7088.

 

« L’auteur a rassemblé une documentation abondante sur la pratique de la consolidation des comptes et sur son institutionalisation.
Étudiants, praticiens et chercheurs en histoire ou en gestion trouveront au fil des pages matière à réflexion sur les dispositifs de gestion qui structurent nos sociétés. »
Analyse Financière, n°36, juillet-septembre 2010.

« Bensadon’s book is an important contribution to the history of accountancy. It makes clear the richness of an accounting approach as a way to build on social connections before a complex background and intercrossing specialties. »
TOUCHELAY Béatrice,  Enterprise and Society, January 5, 2011.

« Précis et passionnant »
Revue du financier

« L’ouvrage, en replaçant la question dans son contexte économique, politique et social (...) permet de mieux apprécier les enjeux et de mieux réfléchir aux orientations actuelles. »
Revue française de comptabilité, n°430, mars 2010.

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 novembre 2017

Presses Universitaires de Rennes