Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Réformer la police

Les mémoires policiers en Europe au XVIIIe siècle

Les études réunies ici font suite au volume sur Les mémoires policiers (1750-1850). Par son ouverture aux grandes cités d'Europe, ce nouvel ouvrage aborde la question de la circulation des modèles, des idées et des textes à un moment fondateur pour la genèse de la police moderne, entendue comme institution cardinale de régulation sociale. Leur étude nous renseigne sur les pratiques et les conceptions de l'ordre comme sur les savoirs administratifs et les cultures de gouvernement qui les fondent.

2009

Catherine Denys, Brigitte Marin et Vincent Milliot (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire moderne
Histoire | Histoire contemporaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 250 p.

ISBN : 978-2-7535-0849-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Études
  • Discussion

Catherine Denys, Brigitte Marin et Vincent Milliot, qui ont coordonné cet ouvrage et qui y contribuent, sont respectivement enseignants-chercheurs à l'université de Lille 3, à l'université de Provence et à l'université de Caen Basse-Normandie.

Vincent Milliot a dirigé Les Mémoires policiers (1750-1850) aux Presses universitaires de Rennes.

 

« Cette nouvelle parution élargit le champ d’étude géographique en s’intéressant à la pratique et à la répercussion des idées d’une réforme policière à travers différentes villes européennes. »
Arnaud Blondet, Inflexions, n°17, juin 2011

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 06 décembre 2018

Presses Universitaires de Rennes