Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

L’héritage de Marie de La Roche-Guyon

Un conflit entre deux nobles lignages normands à la fin du Moyen Âge

Au XVe siècle, le procès entre Marie de la Roche et ses enfants dure soixante-dix-sept ans. Une enquête établie en 1502, commentée et retranscrite intégralement ici nous en livre les méandres et nous éclaire sur autant d’aspects sociaux et juridiques que sont les rapports mère-enfants, le rôle et la place des femmes dans la gestion des domaines seigneuriaux, les enjeux des alliances matrimoniales au sein de la noblesse, le droit des femmes nobles dans la France coutumière du Nord, la mobilité des nobles et les maux d’une justice qui peine à rester indépendante des grands seigneurs et du roi à la veille de la mise par écrit des Coutumes…

2009

Valérie Deplaigne

filet

Domaine : Histoire | Histoire médiévale

Collection : Mnémosyne

filet

Format : 17,5 x 25 cm
Nombre de pages : 300 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-0833-0

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Gestion de biens et rapports de familles

  • Des conflits de lignages
  • Des domaines convoités
  • Des enjeux purement économiques ?

Le combat de Marie de La Roche : devenir une mère et une épouse respectée

  • La condition de la femme noble normande : entre incapacité et protection
  • L'impossible quête d'autonomie au sein de la sphère familiale
  • La mise en œuvre de stratégies pour se maintenir à son rang

Des femmes dans un monde d'hommes

  • Des solidarités familiales régies par l'opposition des genres masculin et féminin
  • Les relations sociales et rapports affectifs au sein du couple
  • Une femme noble en justice

Pièce justificative et son commentaire

Valérie Deplaigne possède un master recherche en histoire des femmes et du genre au Moyen Âge. Cet ouvrage est tiré de son mémoire de recherche.

 

« V. Deplaigne parvient donc à croiser différents regards pour nous proposer de découvrir l’histoire singulière d’une femme et offre au lecteur une étude de cas qui intéresse autant l’histoire juridique que l’histoire sociale, riche d’éclairages sur l’histoire de la famille et des liens de parenté. »

Laurence Moulinier-Brogi, Médiévales, 1/2010 (n°58)

« Valérie Deplaigne nous livre ici, avec la transcription complète d’une enquête conduite en 1502, une précieuse étude de cas. La gestion et la transmission des possessions d’un puissant lignage noble normand en forme l’enjeu principal. »

Jérôme Luther Viret, Histoire et Sociétés Rurales, volume 33, 2010

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes