Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Terres urbaines

Places, jardins et terres incultes dans la ville au Moyen Âge

Une ville au Moyen Âge ne se conçoit pas sans des faubourgs semi-ruraux, sans cultures et sans des zones inhabitées nécessaires à l’existence des communautés d’habitants. Ces espaces libres peuvent dépasser 30 à 40 % de la superficie urbaine et ils confèrent à beaucoup de villes de France un aspect rural très marqué. Cette synthèse sur un sujet peu connu repose sur l’examen d’archives multiformes, chroniques, œuvres littéraires, textes normatifs (édits, ordonnances, bans), comptabilités seigneuriales et municipales et elle est complétée par les apports de l’archéologie, de la toponymie et de l’onomastique.

2009

Jean-Pierre Leguay

filet

Domaines : Histoire | Histoire médiévale
Histoire | Histoire urbaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 352 p.

Illustrations : N & B

ISBN : 978-2-7535-0777-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Terrains disponibles en ville

  • Places publiques, réseaux de communication, espaces libres, lieux privés
  • La campagne en ville : jardins et espaces verts
  • L'incultum aux portes de la ville

Espaces économiques

  • « Herbes et racines » : régulateurs alimentaires, sources de revenus
  • Matériaux & produits d'un hinterland
  • Grèves, rives & espaces portuaires

La sociabilité en plein air

  • Des lieux de rencontres & d'échanges
  • Scènes de liesses : plaisirs populaires, plaisirs vulgaires
  • Les rassemblements religieux licites ou interdits

Jean-Pierre Leguay est professeur d'histoire médiévale émérite de l'université de Haute-Normandie, membre du GRHIS de la faculté des lettres de Rouen. Il poursuit ses travaux sur les centres urbains, la société et l'économie urbaines. Il s'est intéressé récemment à la vie dans les villes médiévales, à la pollution et aux mauvaises odeurs, aux hôpitaux en Bretagne et en Savoie, aux ports et aux installations portuaires, etc. Il prépare au Presses universitaires de Rennes le quatrième volet de la série consacrée aux forces de la nature au Moyen Âge sur le thème de « l'air et le vent ».

 

« En choisissant de centrer son regard sur les places, les jardins et les terres incultes dans la ville, J.-P. Leguay propose une sorte de contre-histoire de la ville au Moyen-Âge, où l’espace urbain n’est plus composé du seul bâti mais cimenté par tous les vides, les espaces restés libres à l’intérieur et autour de la ville. La démonstration est convaincante puisque, sur cette trame, il parvient à dresser un panorama complet des villes médiévales française, englobant la diversité des situations depuis la petite bourgade montagnarde jusqu’aux grosses agglomérations. »

Arnaud Alexandre, Revue Bibliothèque de l’Ecole des Chartres

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 27 juin 2019

Presses Universitaires de Rennes