Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Mémoires bourgeoises

Memoria et identité urbaine à Ratisbonne à la fin du Moyen Âge

À Ratisbonne au XVe siècle, la cité est la scène principale où se déploie la mémoire des bourgeois et les fondations pieuses unifient et marquent l’espace urbain. Mais la memoria ne relève pas seulement de la piété : parce qu’elle crée des liens entre tous ses acteurs, elle est un véritable « phénomène social total », avec des dimensions religieuse, mais aussi culturelle, sociale et politique. Aussi cet ouvrage aborde-t-il la question des rapports entre l’appartenance à une communauté urbaine et ces pratiques, en articulant les notions d’intercession, distinction sociale et religion civique.

2009

Olivier Richard

filet

Domaines : Histoire | Histoire urbaine
Histoire | Histoire médiévale

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 366 p.

ISBN : 978-2-7535-0755-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 20,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Hériter dans une ville en déclin

  • De la métropole négociante à la ville en crise
  • Les « élites urbaines » face au déclin : les paradoxes ratisbonnais
  • Parenté et mémoire. La famille dans tous ses états
  • Parenté et mémoire. La circulation des biens dans la famille
  • Sociabilité posthume : le milieu dans les testaments

Les horizons de la piété

  • Le fidèle et ses intercesseurs
  • La géographie resserrée de la memoria
  • Distinction sociale et memoria

La ville portant et disciplinant la mémoire : memoria et religion civique

  • La ville imprésario de la memoria de ses bourgeois
  • L'affirmation de l'attachement à la ville
  • Mémoire commune et mémoire de la commune

Ancien élève de l'École normale supérieure et agrégé d'histoire, Olivier Richard est maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Haute-Alsace et chercheur au Centre de recherche sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques (CRESAT).

 

Mémoires bourgeoises sur clionautes.org

« Au terme de ce bel ouvrage, l’auteur a parfaitement démontré comment la cité est devenue, en l’espace de deux cents ans, un acteur incontournable, un destinataire essentiel et un enjeu fondamental de la memoria des Ratisbonnais ou, du moins, de ceux dont les sources ont préservé cette memoria, et a parfaitement mis en exergue le rôle essentiel du Conseil dans ce détournement de la memoria au profit d’œuvres communales.»
Cahiers de recherches médiévales, janvier 2010.

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes