Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Ligatures

La pensée musicale de György Kurtág

Ancrée dans l’histoire de la musique et l’autobiographie, adossée à la grande culture de son compositeur, la musique de György Kurtág (né en 1926) est un ensemble de messages, de signes et d’hommages : elle dialogue avec ses influences extérieures et avec ceux auxquels elle s’adresse. Or ce dialogue suppose une double logique : si l’écriture révèle le caractère autarcique du fragment, la composition de l’œuvre montre le nécessaire assemblage de ces pièces en une paradoxale polyphonie de fragments. Cet ouvrage entend explorer cette polyphonie à partir du modèle de la ligature, celui-ci désignant bien cette tension interne ainsi que l’aspect intertextuel de l'œuvre.

2009

Pierre Maréchaux et Grégoire Tosser (dir.)

filet

Domaine : Art | Musique

Collection : Æsthetica

filet

Format : 17 x 21 cm
Nombre de pages : 356 p.

ISBN : 978-2-7535-0781-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Perspectives esthétiques et critères formels
Les Dits de Péter Bornemisza : une bombe épistémologique

  • La musique : expression et indicible
  • Le fragment, une écriture en paradoxe

Lectures d'œuvres : la pensée musicale à l'épreuve de l'analyse

  • Œuvres vocales
  • Œuvres instrumentales

Pierre Maréchaux est professeur de langue et littérature latines à l'université de Nantes et membre de l'Institut universitaire de France.

Grégoire Tosser, agrégé de musique, travaille sur la musique de György Kurtág depuis 1998 et participe notamment à diverses activités pour la Cité de la musique.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 08 décembre 2017

Presses Universitaires de Rennes