Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le Portugal bilingue

Histoire et droits politiques d’une minorité linguistique : la communauté mirandaise

En 1998, le Portugal a officiellement reconnu que, comme de nombreuses nations, il possédait au sein de ses frontières une minorité linguistique territorialisée. Michel Cahen brosse l’histoire de cet isolat asturo-léonais en terre lusitanienne, la Tierra de Miranda, et il montre pourquoi cette minorité linguistique n’est pas devenue une minorité nationale. Pour autant, cette « limitation » dans la trajectoire identitaire mirandaise n’en fait pas une question seulement culturelle et encore moins folklorique : la survie et la promotion de la langue mirandaise et, plus généralement, de la culture spécifique qui lui est attachée, est une question politique relative à l’égalité des droits des citoyens au sein de la République.

Avec une préface d'Alain Viaut.
 

2009

Michel Cahen

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Linguistique
Sciences humaines et sociales | Politique
Langues et civilisations | Études portugaises

Collection : Rivages linguistiques

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 212 p.

ISBN : 978-2-7535-0771-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 15,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Préface d'Alain Viaut

  • La Tierra de Miranda, histoire et idéologie
  • De la langue à l'identité
  • La loi de reconnaissance
  • La persistance contemporaine du mirandais
  • Folklorisation versus culture populaire ?
  • En être ou pas ?
  • Le Portugal et la Charte européenne des langues régionales et minoritaires
  • Crise finale ou salutaire 

 

Michel Cahen est chercheur CNRS au Centre d'étude d'Afrique noire de Sciences-Po Bordeaux et rédacteur en chef de la revue Lusotopie. Il est spécialiste de l'histoire coloniale portugaise contemporaine et de l'évolution politique des pays africains de langue officielle portugaise. Au-delà de ses terrains africains, il s'intéresse au lien entre identité et démocratie. Parmi ses récents travaux, on peut noter : Pays lusophones d'Afrique. Sources d'information pour le développement. Angola, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Mozambique, São Tomé e Príncipe (Paris, Ibiscus, 2001); Les Bandits. Un historien au Mozambique (1994, Paris, Publications du Centre culturel Calouste Gulbenkian, 2002) ; La Dialectique des secrets. Histoire et idéologie dans l'accouchement sous X et l'adoption plénière (Paris, Karthala, janvier 2004).

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 27 juin 2019

Presses Universitaires de Rennes