Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Le savant et la tempête

Étudier l'atmosphère et prévoir le temps au XIXe siècle

En partant à l'assaut de l'atmosphère, en plein cœur du XIXe siècle, la science fait la démonstration de sa force de mobilisation et de sa capacité à prendre en charge les mutations d'une société transformée par l'industrialisation, l'essor des médias et la globalisation des échanges. Elle apparaît aussi pour ce qu'elle est : une construction sociale complexe, parfois précaire et contestée, parfois victorieuse à imposer sa vision du monde. Ce livre est l'histoire de cette force et de cette faiblesse.

2008

Fabien Locher

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Sciences | Histoire des sciences et des techniques

Collection : Carnot

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 222 p.

ISBN : 978-2-7535-0696-1

Disponibilité : en librairie
Prix : 17,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Un œil sur l'atmosphère : Adolphe Quetelet et les observations simultanées
  • Surveiller le ciel : l'astronome, le télégraphe et le « temps qu'il fait »
  • La météorologie au quotidien : les observateurs et leurs réseaux
  • Sous le signe de la Lune : la prévision du temps, entre science, médias et politique
  • Cartographier, prévoir, Alerter : aux origines de la météorologie prévisionnelle
  • Tracer sa route : les marins et la cartographie statistique des vents
  • Au cœur de l'atmosphère : les voyages aériens de Camille Flammarion

Fabien Locher est historien des sciences, chargé de recherche au CNRS.

 

« La qualité de l’écriture rend la lecture aussi passionnante que celle d’un roman policier. Il s’agit à ma connaissance du meilleur livre en français sur ce sujet et je souhaite vivement qu’il ait une suite. »
Jean Labrousse, La météorologie, n°65, mai 2009

«ces relations entre sciences, sociétés et médias sont au coeur de ce livre passionnant»
La recherche, n°43, mai 2009

« Ce livre passionnant relate cette période bouillonnante et très féconde pour la météorologie : le rôle des sociétés savantes, l’organisation de l’observation et les balbutiements de la prévision...»
La Météorologie, février 09

« L’un des mérites est de souligner les intéractions entre les pratiques de la science et les mutations de la société. »
Pour la Science, février-avril 2009

« Un objet de science légitime se constitue, transformant ce qui relevait du domaine de la « prédiction » en « prévision » du temps. Par ce dossier, il nous convie habilement à explorer la manière dont l’atmosphère devient un nouveau territoire pour la science. »
Marie Thébaud-Sorger, Annales Histoire, sciences sociales, janvier-mars 2011

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 juillet 2016

Presses Universitaires de Rennes