Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

La voix des acteurs faibles

De l'indignité à la reconnaissance

En proposant le concept d'« acteur faible », cet ouvrage ouvre une réflexion nouvelle permettant de penser l'autonomie des individus pris dans des relations asymétriques avec des institutions. Constituer des causes, délier les langues, rendre les voix audibles : trois processus sont ainsi examinés à la lumière d'études de terrain (travail social, école, logement, centres sociaux, prison…), études qui éclairent le jeu complexe des luttes de reconnaissance, des politiques institutionnelles et des dispositifs de prise de parole.

2008

Jean-Paul Payet, Frédérique Giuliani et Denis Laforgue (dir.)

filet

Domaine : Sciences humaines et sociales | Sociologie

Collection : Le Sens social

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 248 p.

ISBN : 978-2-7535-0634-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 17,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Constituer des causes, élever les voix
  • Institutions : délier les langues ?
  • Dispositifs : rendre les voix audibles

Jean-Paul Payet, sociologue, est professeur à l'université de Genève, responsable de l'équipe SATIE et membre associé du laboratoire MoDyS-CNRS.
Frédérique Giuliani, sociologue, est maître-assistante à l'université de Genève et membre de l'équipe de recherche SATIE.
Denis Laforgue, sociologue, est maître de conférences à l'université de Savoie et membre du laboratoire LLS.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 06 décembre 2016

Presses Universitaires de Rennes