Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss Recommander cette page

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Disponible en numérique ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

[ Recommandez cette page ]

filet

[ Contact ]

Sirènes romanes en Poitou, XIe-XIIe siècles

Avatars sculptés d'une figure mythique

Près de vingt siècles après l’Odyssée, la réinterprétation de la figure de la sirène dans l’art roman témoigne de l’errance d’un mythe. L’étude de trente-sept de ses avatars, essaimés dans les églises romanes du Poitou, permet d’évaluer l’empreinte dans la mémoire chrétienne d’une tradition iconographique séculaire. À la fois petite-fille des sirènes homériques et aïeule de Mélusine, la sirène romane apparaît en définitive comme un symptôme des conflits idéologiques entre christianisme et paganisme.

Avec une préface de Christiane Klapish-Zuber.

2007

Solène Daoudal

filet

Domaines : Histoire | Histoire médiévale
Art | Histoire de l'art
Art | Architecture

Collection : Mnémosyne

filet

Format : 17,5 x 25 cm
Nombre de pages : 182 p.

ISBN : 978-2-7535-0496-7

Disponibilité : en librairie
Prix : 14,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Préface de Christiane Klapish-Zuber

  • Pour une approche anthropologique du thème
  • Du territoire à l’inventaire : la constitution du corpus
  • Enquête historique : datations et attributions
  • De l’image et de ses métamorphoses
  • La muse et l’artisan

Solène Daoudal a étudié l'histoire de l'art et l'archéologie à l'université de Nantes. Son mémoire de maîtrise a reçu en 2006 le prix de l'association Mnémosyne pour le développement de l'histoire des femmes et du genre. Elle est aujourd'hui vitrailliste.

 

"étude ample, bien documentée et rigoureuse. "

MARTIGNONI Andréa, Cahiers de recherches médiévales


 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 26 mai 2016

Presses Universitaires de Rennes