Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Barcelone

Mémoire et identité, 1830-1930

Comment les Barcelonais sont-ils devenus Catalans ? La question peut paraître provocatrice. Pourtant, entre le moment où l'État libéral se construit et la veille de la guerre civile, Barcelone connaît un bouleversement identitaire sans précédent qui change sa manière de se sentir catalane. Les politiques de mémoire, c'est-à-dire l'ensemble des usages politiques du passé, offrent un point de vue original sur ce phénomène. La détermination d'une mémoire hégémonique, avalisée par les autorités locales, est l'objet d'innombrables conflits politiques que ce livre se propose de décrire.

2007

Stéphane Michonneau

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire urbaine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 352 p.

ISBN : 978-2-7535-0481-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Les lieux de la commémoration (i) : la mémoire libéral provincialiste

  • Barcelone recomposée
  • Víctor balaguer, le faiseur de mémoire
  • La naissance du monument commémoratif
  • Une mémoire révolutionnaire ?
  • La fièvre de l'or monumentale
  • Conflits de mémoire
  • Colomb, icône de barcelone

Les lieux de la commémoration (ii) : la mémoire catalaniste

  • 1901 : les bouleversements du paysage symbolique
  • Solidaritat catalana, éclosion d'une mémoire catalaniste
  • 1908, deux patriotismes antagonistes
  • L'impossible mémoire républicaine
  • Mémoire et noucentisme
  • L'invention d'une fête nationale
  • Mémoire catalaniste, mémoire séparatiste
  • La dictature ou les limites de la « statuomanie »
  • L'exposition de 1929, de la ville-monument à la ville-mémoire

La société commémorante

  • L'expertise de mémoire
  • Vers la commémoration de masse
  • Le devoir de mémoire
  • Ordre social et religion politique
  • À la conquête de l'espace urbain
  • Barcelone, métropole d'Empire

Stéphane Michonneau, normalien, agrégé d'histoire, a été chercheur à l'Institut des hautes études hispaniques à Madrid. Il est maître de conférences à l'université de Poitiers et à l'IEP de Paris. Il est membre du Groupe d'étude et de recherche des historiens du Centre-Ouest (Gerhico) et du Centre de recherche historique à l'EHESS. Ses travaux portent sur l'histoire des nationalismes et sur l'histoire de la mémoire.

 

« brillant ouvrage qui séduira aussi bien les spécialistes par les éclairages nouveaux et complexes qu’il propose, que les amoureux de Barcelone qui découvriront une ville insolite. »
PIGENET Phrynée, Le mouvement social, juillet-septembre 2009.  



« la portée de l’ouvrage de S. Michonneau dépasse largement l’histoire des monuments et des politiques mémorielles de Barcelone. Car la mémoire, comme le montre l’auteur, constitue un sujet essentiel pour analyser la modernisation politique des sociétés industrielles, l’évolution des pratiques sociales, ainsi que la constitution des identités nationales. »
FARRE Sébastien, Genèses, juin 09.

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 octobre 2018

Presses Universitaires de Rennes