Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La médecine vétérinaire antique

Sources écrites, archéologiques, iconographiques

Ce livre met en lumière l'intérêt que portaient les gens de l'Antiquité à la bonne santé de leurs bêtes, dont dépendaient leur vie, leur plaisir ou leurs revenus, ainsi que les savoir-faire hérités de l'expérience. Le lecteur apprendra quels sont les acquis de la recherche récente : la découverte de manuscrits grecs et latins facilitent une approche plus rigoureuse des traditions et de la transmission des savoirs au fil des âges.

2007

Marie-Thérèse Cam (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire ancienne
Sciences humaines et sociales | Santé-Médecine

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 328 p.

ISBN : 978-2-7535-0404-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 23,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • Connaître et prévenir
  • Traditions et transmission des savoirs et savoir-faire
  • Langue spécialisée
  • Contenu médical (comprendre, soigner)

Marie-Thérèse Cam est professeur de latin à l'université de Bretagne occidentale. Son champ de recherche est celui de la littérature technique et scientifique latine (étude des traditions, éditions critiques des textes, traduction et commentaire, lexiques spécialisés), dans deux domaines : l'architecture et le décor ; la médecine vétérinaire ancienne. Elle a publié aux Belles Lettres en 1995 le livre VII du De architectura de Vitruve (texte et traduction par B. Liou et M. Zuinghedau, commentaire par M.-Th. Cam) ; en 2001, l'Abrégé d'architecture privée de M. Cetius Faventinus. Elle prépare, en collaboration avec Yvonne Poulle, l'édition des deux traités de médecine vétérinaire de Végèce.

 

«En résumé, il s’agit d’un beau livre que les antiquisants liront avec plaisir et profit.»

GUILLAUMIN Jean-Yves, Dialogue d’histoire ancienne, 34/1, 2008.

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 21 juillet 2017

Presses Universitaires de Rennes