Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Une guerre totale, Paraguay, 1864-1870

Essai d'histoire du temps présent

Ce livre est le premier à présenter en français une des premières guerres totales modernes, celle qui opposa le Paraguay à la Triple Alliance du Brésil, de l'Argentine et de l'Uruguay. En cinq ans, le Paraguay fut anéanti, il perdit 40 % de son territoire et les deux tiers de sa population totale. Comment cette crise humaine a-t-elle pu se produire dans le XIXe siècle américain ? Quels furent les mécanismes de la mobilisation, puis de ce qui devint une course à l'abîme ? Comment la société paraguayenne a-t-elle absorbé un traumatisme de cette ampleur ?

2007

Luc Capdevila

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Guerre et société

Collection : Histoire

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 514 p.

ISBN : 978-2-7535-0376-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 23,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Une guerre américaine

  • Repères de l'événement
  • La levée en masse
  • Vers la guerre totale
  • Le caudillo, la violence et la mort

Une archéologie du souvenir

  • Le mythe du pays des femmes
  • Le socle de l'héroïsme du soldat paraguayen

Paroles d'archive

  • Le maréchal et les consuls
  • Correspondance des consuls de France à Asunción del Paraguay, 1864-1872

Luc Capdevila est maître de conférences d'histoire contemporaine à l'université Rennes 2 et chercheur au CERHIO. Ses recherches portent sur les sociétés et la guerre à l'époque contemporaine.

 

« On se souvient davantage du conflit qui opposa le Paraguay à la Bolivie à propos de la province du Chaco dans les années 1930. D'où l'intérêt de l'étude de Luc Capdevila, la première publiée en France sur cette page noire et pourtant méconnue de l'histoire de l'Amérique latine. »
Thomas Wieder, Le Monde, 27 avril 2007

Mentionnée dans L’Histoire, 366, juillet-août 2011

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 février 2020

Presses Universitaires de Rennes