Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

La littérarité latine

De l’Antiquité à la Renaissance

S’appliquant au concept de littérarité remis récemment en débat, la réflexion proposée ici s’intéresse au domaine latin, qui reste de ce point de vue largement inexploré. L’arc diachronique représenté, de l’Antiquité au Moyen Âge et à la Renaissance, offre à l’étude un espace culturel où la notion de tradition est vivante. Par une attention portée tour à tour aux positions de l’auteur et du récepteur, aux modes de production et aux mécanismes de validation, aux définitions en creux ou par défaut de la littérarité, les contributions mettent au jour un certain nombre de critères en fonction desquels il apparaît qu’un texte est perçu ou défini comme « littéraire ».

Avec le soutien de l’université d’Angers.

2019

Blandine Colot (dir.)

filet

Domaines : Littérature | Littérature Antiquité
Littérature | Littérature Moyen Âge

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 316 p.

ISBN : 978-2-7235-7816-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 26,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • L’auteur, maître du jeu littéraire
  • La littérature ou la pédagogie de la lettre
  • Les critères de la littérarité : du « statut » à la théorie

  • L’auteur, maître du jeu littéraire
  • La littérature ou la pédagogie de la lettre
  • Les critères de la littérarité : du « statut » à la théorie

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 10 décembre 2019

Presses Universitaires de Rennes