Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Des stratégies obliques

Une histoire des conceptualismes en Belgique

En s’intéressant à la scène artistique belge qui se constitue au moment où l’art conceptuel se diffuse en Europe, cette étude démontre comment le regard que Jacques Charlier, Schwind et Jacques Lizène posent sur la scène artistique internationale remet en question une conception provinciale de l’art en Belgique. L’éclairage que ces artistes apportent au débat constitue une relecture de l’histoire de l’art des années 1960 et du début des années 1970.

Avec le soutien de l’université Rennes 2.

2015

Laurence Pen

filet

Domaine : Art | Arts contemporains

Collection : Arts contemporains

filet

Format : 17 x 24 cm
Nombre de pages : 314 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-3520-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 19,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

Jacques Charlier : un artiste conceptuel ?

  • Jacques Charlier et le Land Art, l’art minimal et l’art conceptuel
  • MTL, BCD, BMPT et n’importe qui

La Fondation Schwind : collection, Appropriations, hommages

  • La Collection et ses satellites
  • La Fondation Schwind

La galerie Yellow Now : où le concept rencontre Fluxus et la ’pataphysique

  • Jacques Lizène, le « petit maître liégeois de la seconde moitié du XXe siècle »
  • La galerie Yellow Now et l’esprit Fluxus
  • La rencontre de deux générations
  • Casino de l’art d’avant-garde

Laurence Pen est docteur en histoire de l’art de l’université de Rennes 2.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 22 octobre 2018

Presses Universitaires de Rennes