Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Raison publique - N° 18

Retour à la vie ordinaire

2014

Sandra Laugier et Marie Gaille (dossier coord. par)

filet

Revue : Raison publique

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 260 p.

ISBN : 978-2-7535-3323-3

Disponibilité : en librairie
Prix : 14,00 €

 

  • Sommaire

Retour à la vie ordinaire

  • Sandra Laugier, Introduction
  • Pascale Molinier et Lise Gaignard, L’ordinaire tient à un fil…
  • Hélène L’Heuillet, Le sujet de l’inconscient, une exception ordinaire ou L’ordinaire dans la cure psychanalytique
  • Sylvie Servoise, L’« ordinaire » des camps (R. Antelme, P. Levi, Imre Kertész)
  • Michel Naepels, Après toutes ces guerres
  • Albert Ogien, Revenir à l’ordinaire, l’exercice de la connaissance en situation d’intervention
  • Marie Gaille, Le retour à la vie ordinaire : un enjeu épistémologique pour la philosophie morale. Ce que nous apprend l’enquête éthique en contexte médical
  • Séverine Mayol, L’ordinaire comme commencement du travail sur soi : le cas de la prise en charge des hommes et des femmes sans domicile
  • Magali Bessone, Le territoire national comme ordinaire de la solidarité politique : réflexions à partir du cas des Roms migrants en Europe
  • Hourya Bentouhami Qu’est-ce que réparer ? De la justice réparatrice à la réparation du bien commun

Questions présentes

  • Stephen Holmes , Repenser le libéralisme et la Terreur
  • Johann Michel , Le paradoxe de l’origine des institutions
  • Laura Quintana , Démocratie, conflit, violence. Du pari conceptuel aux impasses politiques de la Marche patriotique en Colombie

Critiques

  • Jean-Baptiste Mathieu, Quand la recherche littéraire redécouvre les émotions
  • Naël Desaldeleer, La République n’a pas dit son dernier mot
  • Diogo Sardinha, Revers silencieux de la violence

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes