Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Le DGS communal

Identité, fonctions, formation

Le secrétaire général de mairie est devenu directeur général des services communaux par la loi du 12 avril 2000. Ce changement d’appellation marque un tournant et une reconnaissance forte pour les responsabilités élevées de ce dirigeant de la fonction publique territoriale. Cet ouvrage fait la longue sociohistoire de ce groupe professionnel et en précise ainsi les réalités professionnelles.

Avec le soutien de l’université Rennes 2.

2014

Laurence Durat et Loïc Brémaud

filet

Domaines : Sciences humaines et sociales | Sociologie
Sciences humaines et sociales | Économie et gestion

Collection : Didact Administration

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 264 p.

ISBN : 978-2-7535-3247-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

La dynamique sociale d’un groupe professionnel, indissociable de l’évolution des communes

  • Le lent déclassement d’un groupe professionnel : du notable au « simple particulier »
  • Le secrétaire général de mairie, entre soumission au pouvoir local et recherche d’un État protecteur
  • La constitution progressive d’un groupe professionnel

Les mondes sociaux des DGS communaux : quelles caractéristiques aujourd’hui du « melting pot roturier » ?

  • Les modalités d’accès à la fonction de DGS communal
  • Une multiplicité de formes professionnelles, une identité éclatée

Se professionnaliser en situation de forte incertitude

  • Apprendre la fonction de DGS communal par autoformation sociale
  • Se positionner et agir au sein d’un système complexe : le cas des DGS des grandes villes

Loïc Brémaud est enseignant-chercheur en sciences de l’éducation et de la formation à l’université Rennes 2, rattaché au Centre de recherche sur l’éducation, les apprentissages et la didactique. Il a côtoyé les directeurs généraux de communes et les secrétaires de mairie en tant que consultant en organisation auprès du CDG 35. Il a soutenu une thèse dans les années 2000 sur les fonctions de DGS communal.

Laurence Durat est enseignante-chercheure en sciences de l’éducation et de la formation au sein de l’université de Haute-Alsace. En 2008-2009, elle participe à une étude européenne comparée des dirigeants des collectivités territoriales, portant sur les « compétences et responsabilités des dirigeants des administrations locales et régionales en Europe », pour le compte de l’UDITE et du SNDGCT. Elle intervient régulièrement à l’INET de Strasbourg.

 

« Résolument ancré dans une analyse interactionniste des professions, le livre procède par exploration de trois composantes du cadre d’analyse choisi : la dynamique sociale du groupe professionnel, les mondes sociaux des DGS communaux et la professionnalisation. L’organisation didactique permet de mobiliser l’ouvrage comme un exemple monographique d’application de cette sociologie des groupes professionnels. »

DESFONTAINES Hélène, Lectures / Liens Socio, 18 septembre 2014

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes