Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Au miroir de l’anthropologie historique

Mélanges offerts à Nathan Wachtel

Cet ouvrage recoupe les thématiques de la mémoire juive, de l’histoire et de l’anthropologie des sociétés andines, du marranisme ibéro-américain. Il montre la fécondité du dialogue entre l’histoire et l’anthropologie, proposition de recherche croisée qui a renouvelé depuis 1970 la connaissance que nous avons des sociétés humaines et modifié le regard que nous portons sur les mondes européens et non européens.

Avec le soutien de la Catédra Unesco de Cultura Iberoamericana (UPF, Barcelone), de l’École des hautes études en sciences sociales (Centre de recherche sur les mondes américains, CERMA, Mondes Américains, UMR 8168) et de l’Institut des Amériques.

2014

Juan Carlos Garavaglia, Jacques Poloni-Simard et Gilles Rivière (dir.)

filet

Domaines : Histoire | Histoire
Sciences humaines et sociales | Anthropologie
Langues et civilisations | Études américaines

Collection : Des Amériques

filet

Format : 16,5 x 24 cm
Nombre de pages : 512 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-2806-2

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

  • En guise d’ouvertures
  • Mémoires andines et histoire américaine
  • Anthropologie américaniste
  • Religions andines, marranisme et judaïsme

Juan Carlos Garavaglia est directeur d’études à l’EHESS et ICREA research professor UPF, Barcelone ; Jacques Poloni-Simard et Gilles Rivière sont maîtres de conférences à l’EHESS.

 

« Reflétant une œuvre à la richesse inouïe, ces Mélanges offerts à Nathan Wachtel ne sont pas seulement l’expression d’une amitié scientifique ou d’une fraternité épistémologique. Ils donnent à voir cette richesse en acte : les pistes comparatistes (qu’elles soient géographiques, temporelles, culturelles) qu’ils proposent sont suivies parfois fort loin de leurs lieux de formation, mais il en résulte des analyses riches, inédites et profondes. »

L'Homme 2014/4 (n° 212)

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 12 décembre 2017

Presses Universitaires de Rennes