Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

L’atelier de Louis Guilloux

De La Maison du peuple à Coco perdu, Louis Guilloux n’a cessé de renouveler ses conceptions du roman. Pendant cinquante ans, il a été mêlé aux principaux débats de la vie littéraire et intellectuelle de son temps, mais le plus souvent en toute discrétion. L’ouverture récente de ses archives personnelles, déposées à la bibliothèque municipale de Saint-Brieuc invite à relire son œuvre et à l’éclairer par des documents souvent inédits.

Colloque de Cerisy.

2012

Madeleine Frédéric et Michèle Touret (dir.)

filet

Domaines : Littérature | Littérature XXe siècle
Bretagne | Bretagne (littérature)

Collection : Interférences

filet

Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 380 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-1751-6

Disponibilité : en librairie
Prix : 18,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Une œuvre à explorer

  • La matière de l’œuvre
  • Réflexions sur le métier

L’atelier du roman

  • Le travail du romanesque
  • Le goût du romanesque

Les frontières du roman

  • Le roman et ses marches
  • Les formes transfrontalières

Madeleine Frédéric, professeur à l’université libre de Bruxelles, enseigne la stylistique et la littérature française contemporaine. Ses recherches portent principalement sur la littérature québécoise, l’histoire culturelle, la poésie française, ainsi que sur les écrivains et la guerre (guerre de 14-18 et guerre d’Espagne). Au nombre de ses publications, on retiendra La Styliste française en mutation (1997), et, sur le Canada, Polyphonie québécoise (2005).

Michèle Touret est professeur émérite de l’université Rennes 2. Auteur d’un livre sur Cendrars (Cendrars et le désir du roman, Slatkine), elle a écrit de nombreux articles sur cet auteur. Et d’autres sur Beckett, Claude Simon, Vailland, Louis Guilloux, sur des questions d’histoire littéraire, etc. Elle a dirigé L’Histoire de la littérature française du XXe siècle (Presses universitaires de Rennes, 2008).

 

« Si toutes (les contributions) n’évitent pas le vocabulaire spécialisé et sophistiqué de la poétique contemporaine, elles se lisent avec d’autant plus d’intérêt que Guilloux occupe, dans le paysage romanesque du XIXe siècle, une position qui n’a pas été assez soulignée. »

Histoires littéraires, vol XIII, n°51, juillet-août-septembre 2012

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 29 mai 2020

Presses Universitaires de Rennes