Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Corseul, le monument romain du Haut-Bécherel

Sanctuaire public des Coriosolites

Le sanctuaire gallo-romain du Haut-Bécherel s’inscrit parmi les témoins les plus remarquables de la civilisation romaine en Bretagne continentale. Les fouilles réalisées de 1995 à 1998 permettent une nouvelle lecture de ce monument périurbain : l’examen des structures, des stratigraphies et de la topographie éclaire les choix ayant présidé  cette édification ex-nihilo et débouche sur une restitution architecturale soulignant ses traits originaux. Faute de documents iconographiques ou épigraphiques, seule l’analyse des architectures et de l’articulation des différents espaces, prolongée par une démarche comparative, peut fournir des indications sur la fonction des différentes parties du sanctuaire et sur le fonctionnement de celui-ci.

2010

Alain Provost, Vincenzo Mutarelli et Yvan Maligorne

filet

Domaines : Histoire | Archéologie
Bretagne | Bretagne (histoire)

Collection : Documents archéologiques

filet

Format : 21,5 x 28 cm
Nombre de pages : 250 p.

Illustrations : Couleurs et N & B

ISBN : 978-2-7535-1045-6

Disponibilité : auprès de l'éditeur
Prix : 26,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • Le cadre géographique et historique : corseul et les Coriosolites
  • Les recherches sur le sanctuaire du Haut-Bécherel
  • La fouille : analyse descriptive du monument
  • L’implantation du sanctuaire
  • Le chantier de construction
  • Le point de vue de l’architecte : la restitution architecturale
  • Chronologie du sanctuaire : les données archéologiques
  • Étude comparative
  • Lecture d’un sanctuaire
  • La construction du sanctuaire en contexte
  • La fin du monument

Alain Provost est archéologue indépendant.

Vincenzo Mutarelli est architecte spécialiste au service départemental d’archéologie de Seine-Maritime.

Yvan Maligorne est docteur en histoire ancienne et membre du Centre de recherche bretonne et celtique, université de Bretagne occidentale, Brest.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 23 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes