Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Villégiatures à l’allemande

Les origines germaniques du tourisme vert
1850-1950

Les pays germaniques ont vu se développer dès les années 1840 des « stations climatiques de villégiature ». Le terme allemand pour ces villégiatures est Sommerfrische – qu’on pourrait rendre par « la fraîcheur en été ». Elle va incorporer, à partir des années 1890, des programmes de santé ou « naturistes », annonçant le « tourisme vert » d’aujourd’hui. Cet ouvrage analyse les aspects sociaux de la Sommerfrische et le potentiel littéraire du phénomène.

2009

Marc Cluet (dir.)

filet

Domaine : Langues et civilisations | Études germaniques

Collection : Études germaniques

filet

Format : 15,5 x 24 cm
Nombre de pages : 390 p.

ISBN : 978-2-7535-0924-5

Disponibilité : en librairie
Prix : 22,00 €

 

  • Sommaire
  • Documents
  • Auteur(s)

  • « Sommerfrische » : une forme particulière de tourisme, ses prolongements, ses à‑côtés
  • Juifs et « Sommerfrische »
  • Histoires de « Sommerfrische »
  • « L’anti-Sommerfrische »

Marc Cluet, qui a dirigé cet ouvrage, est professeur en études germaniques à l’université de Strasbourg.

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 18 décembre 2018

Presses Universitaires de Rennes