Rechercher

[ Recherche avancée ]

Lettre d'information Flux rss

filet

[ Art ]

[ Beaux-livres ]

[ Bretagne ]

[ Concours ]

[ Histoire ]

[ Langues et civilisations ]

[ Littérature ]

[ Sciences ]

[ Sciences humaines et sociales ]

filet

[ Votre panier ]

[ Inscription à la
lettre d'information ]

[ Flux rss ]

filet

[ Contact ]

Paysans de la forêt à l'époque coloniale

La pacification des arborigènes des hautes terres du cambodge (1863-1940)

En étudiant un ensemble de villages mnong et le Nord-Est cambodgien, Mathieu Guérin montre les modifications des rapports entre les habitants des hautes terres et les autorités françaises et khmères. À chaque fois que les sources le permettent, les points de vue des paysans de la forêt, des autorités coloniales et des Cambodgiens sont confrontés.

2008

Mathieu Guérin

filet

Domaines : Histoire | Histoire contemporaine
Histoire | Histoire rurale

Collection : Bibliothèque d'histoire rurale

filet

Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 364 p.

ISBN : 978-2-911369-09-4

Disponibilité : en librairie
Prix : 29,00 €

 

  • Auteur(s)
  • Revue de presse

Mathieu Guérin est maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Caen Basse-Normandie.

 

« À travers un minutieux travail de croisement des sources […], l’auteur articule son analyse sur deux échelles distinctes : locale et régionale. Ce jeu d’échelle lui permet d’une part de décrire les rapports que ces paysans-essarteurs ont entretenus avec l’extérieur […] et d’autre part, de retracer l’évolution des modes de vie que ces contacts ont pu induire dans le temps long. »

KRAUTBERGER Nicolas, Revue d’Histoire moderne et contemporaine, numéro 60, 2013

« Cette monographie de belle facture, abondamment illustrée de documents d’époques, contribue à combler les lacunes inhérentes à l’historiographie coloniale. »

MIKAELIAN Grégory, Écrire l’histoire, numéro 58, 2009

« On ne peut qu’apprécier les nombreuses cartes et photographies d’archives qui accompagnent le texte : outre leur intérêt ethnographique, elles témoignent du « regard » colonial et de son impact sur les populations aborigènes d’Asie du Sud-Est. »

ÉVRAD Olivier, L'Homme, Éditions de l’E.H.E.S.S., numéros 195-196, 2010

 « Mathieu Guérin’s absorbing, lively and copiously illustrated study is based on a docoral thesis submitted to the University of Paris VII in 2003. It seks to document, from two perspectives, the impact of colonialism (and « Cambodia ») on the semi-nomadie, swidden-farming minorities of Cambodia’s northeast. »

CHANDLER David, French History

 « C’est un ouvrage extrêmement détaillé , tiré de sa thèse de doctorat soutenue sous la direction d’Alain Forest, que présente l’auteur (…). Il s’agit de présenter le processus de soumission des peuples dit « autochtones », « forestiers », « paysans-essarteurs », des hautes terres du Nord-Est du Cambodge, à partir de l’établissement du protectorat français au Cambodge. »

DUPAIGNE Bernard, Revue Outre-Mers

 

 

Haut de page

Presses Universitaires de Rennes - Dernière mise à jour : 20 octobre 2017

Presses Universitaires de Rennes